immortelle
Une fleur symbole de la résistance

Les personnes souffrant de maladie chronique ou d’affection de longue durée tr (ALD) trouveront dans l’ostéopathie une approche complémentaire, afin de mieux supporter leur traitement et leurs effets secondaires.

L’ostéopathie a un impact favorable sur :

  • les douleurs ostéo-articulaires liées à certains médicaments
  • les difficultés neurologiques par une stimulation périphérique qui favorise la reconnection neuronale et le relâchement musculaire (maladie de Lyme, SEP)
  • les tensions musculaires et fasciales liées à la radiothérapie et l’anti-hormonothérapie par une aide à la revascularisation des tissus fibrosés
  • les douleurs diffuses et la fatigue (fibromyalgie, maladies auto-immunes)

L’ostéopathie rend leur mobilité aux tissus, et ce même bien après la fin des traitements, améliorant le confort des mouvements et le ressenti corporel. Elle ne se substitue en aucun cas aux protocoles médicaux de prise en charge de ces affections.

Mon approche est très douce et respectueuse des zones opérées (cicatrices, prothèses, tissus fibrosés, muqueuses sensibles). Elle se fait dans un dialogue permanent avec le patient, tant par rapport à son ressenti physique que psychologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *